26 janv. 2011

Angoulême du 27 au 30

25 janv. 2011

Brume



Après 1 an de sélections de dossiers, de suivis de projets et de confection, CFSL Ink sort son premier collectif BD : Brume, une vieille motivation qui devient enfin réalité.

Pour ma part, c'etait l'occasion de concrétiser un petit projet BD entamé avec mon copilote Nerval, au manette du scénario. Pour faire un bref historique du projet, au printemps 2008, il m'avait envoyé un synopsis d'une quinzaine de pages qui m'avait plutôt bien accroché, et qui s'inscrivait complètement dans la ligne éditoriale de ce que nous souhaitions publier au sein du collectif CFSL Ink. J'ai donc bossé le storyboard dans la foulée. A l'époque je venais d'être engagé sur la prod d'un jeu xbox chez Wizarbox, et je profitais de ma pause dejeuner pour faire les pages en niveaux de gris, histoire de donner l'ambiance et d'amorcer un style. En une semaine c'était plié, et j'ai bien sûr attendu le dernier moment pour finaliser les planches (au grand désespoir de Nerval qui flippait que je ne finisse jamais les pages :D). Même si je vois encore des dizaines de choses à améliorer sur chaque planche, je pense que ça m'aurait un peu frustré de voir des pages qui auraient été dessinées en 2008 (donc presque 3 ans), avec la sensation de pouvoir faire mieux au moment T de la sortie. J'ai du bien speeder pour faire les pages et trouver un style graphique à la fois plaisant et surtout, que je pouvais me permettre d'appliquer rapidement (en moyenne une page par jour).

Une fin d'année bien bien chargée pour ma part, avec la co-gestion de Brume (avec Kness), la collection de dvd CFSL Process que nous développions secrètement avec la complicité de 3 auteurs (j'en parlerai bientôt), le 4ème tome des carnets de la Grenouille Noire, le projet de monsieur Briclot que j'ai enchainé juste après les 3 mois de prod sur le film/trailer "Shuffle 4", sans oublier mes commandes en free et plein d'autre micro-trucs que j'ai déjà oublié. Dans mes souvenirs, j'ai cru mourir à un moment, mais 2011 s'annonce déjà pire. c'est comme une saison de 24 en fait, au bout du 2ème épisode on se dit : "Mais comment il va tenir 24h à ce rythme..." et il enchaine les saisons le Jack. Quand j'ai un moment de faiblesse, je lève la tête au dessus de mon bureau pour regarder la photo de Jack (que j'ai accroché en plus petit à coté de celle de Michael Bay), et il me redonne un peu de courage. Je l'entends me dire "NICO ! FIND ME THE GOD DAMN DETONATOR NOW!!!"
et je lui réponds : "... mais Jack... de quoi me parles-tu?"
Et le chat miaule, il veut des croquettes, ce qui me ramène donc au sujet principal: la BD | Mission accomplished.

Voilà donc les 4 premières pages de Réminiscence. une histoire en 14 page, et ci dessous, les designs de personnage et les différentes étapes de discussion avec Nerval concernant les pages 3 et 4.

Biz.
nico